Documentation

Letters

-Search for letters
-Search in texts

Manuscripts

Editions

Links

Contact

C18

Link: linnaeus.c18.net/Letter/L0685 • Carl Gustaf Tessin to Carl Linnaeus, 28 February 1746 n.s.
Dated le 17. Fevrier 1746. Sent from Stockholm (Sweden) to Uppsala (Sweden). Written in French.

Monsieur!

Quoi qu’ a la premiere vüe du Livre que Vous m’avés fait l’ honneur de m’envoyer, et sur la foy du nom de son illustre autheur, je fusse entierement convaincu de sa bonté et de la solidité de son contenu, j’ai cepandant, (:et je l’avoue peut etre a ma bonte:) preferé mon interet, en me menageant le plaisir de le lire d’un bout a l’autre, au juste devoir ou j’etois, de Vous en remercier dés l’instant de la reception. Malgré le gout que j’ay pris, et que tout le monde doit naturellement prendre a une lecture aussi interessante, mon peu de loisir a fait, que j’ai mis un tems infini a l’achever.

Je pense, Monsieur, que l’aprobation d’un homme aussi superficiellement versé, que je le sois, dans les sciences, sur lesquelles Vous instruisés le monde, avec une reputation universellement reconnüe, Vous est de peu d’importance; mais d’un autre coté les Ignorans sont d’ordinaire les plus portés a la Critique, et rien m’assure d’avantage l’eclat et la beauté frapante d’un ouvrage, que lorsque l’amour propre, et l’envie de briller perdent leurs soins et leurs recherches. Recevés donc, s’il Vous plait, les justes homages de mon admiration et de ma reconnoissance, qui, dans cette occassion, sont independans de l’amitié que je Vous ai vouée depuis si longtems. J’ai lu votre ouvrage, Monsieur, avec attention et avec un plaisir indicible: Il m’a instruit et il m’a infiniment amusé: J’ai voyagé avec Vous, j’ai eté present a Vos recherches, je me sois rejoui de voir la fertilité du sein de ma patrie, j’ai partagé l’agrement de Vos découvertes, et dans Votre bouche les sciences les plus occultes ont gagnées l’ netteté et la précision d’un discours familier: Je Vous remercie donc encore une fois de l’aimable compagnie dont j’ai joui, et je Vous prie de me permettre de Vous accompagner lorsque Vous parcourrïrés le reste de nos Provinces.

Je n’ai pas manqué de presenter les Exemplaires destinés a Leurs Altesses Royales qui m’ont ordonné de Vous temoïgner combien Elles desireroient Vous animer a la continuation d’un travail aussi utile et aussi agréable: On ne sauroit Vous rendre plus de justice, et les sentimens d’un Prince juste et mesuré dans les Eloges qu’il donne, et d’une Princesse, eclairée au dessus des autres, doivent Vous flatter. Je Vous convie de venir jouir de leur acceuil et de leur protection distinguée; Si avec cela mon amitié Vous est de quelque chose, Vous savés combien elle Vous est entierement et absolument aquise, et que c’est avec l’estime la plus parfaitte, et une consideration infinie que j’ai l’honneur d’être

Monsieur
Votre tres humble et
tres obeissant serviteur
Tessin.

Stockholm le 17. Fevrier
1746.

upSUMMARY

Carl Gustaf TessinTessin, Carl Gustaf
(1695-1770). Swedish. Count, important
politician and patron of science and
art. He supported Swedish artists and
scientists and collected art, books and
natural history objects. He assisted
Linnaeus’s career in many ways. Married
to Lovisa Ulrica Tessin. Uncle to
Fredrik Sparre. Correspondent of
Linnaeus.
has received a book from Linnaeus [see Linnaeus to Tessin, 2 January 1746Letter L0664; the book was the Öländska och gothländska resaLinnaeus, Carl
Öländska och
Gothländska Resa på Riksens
högloflige ständers befallning
förrättad åhr 1741. Med
anmärkningar uti oeconomien,
natural-historien, antiquiteter &c
med åtskillige figurer

(Stockholm & Uppsala 1745). Soulsby
no. 202.
] and expresses his gratitude. Though he would be totally convinced of the quality of the book simply by seeing it and considering the famous author’s reputation, Tessin will read it from beginning to end. That will take some time since he hardly has a moment to spare.

Tessin thinks that his appreciation is of little value since he has only a smattering of the science Linnaeus is teaching. On the other hand ignorant persons are usually the most critical. Tessin asks Linnaeus to accept his admiration and recognition which is independent of the friendship that Tessin has felt for a long time. Tessin has read Linnaeus’s work with attention and inexpressible enjoyment. He has been travelling with Linnaeus, he has participated in Linnaeus’s investigations and it has pleased him to see his country’s fertility. Tessin expresses his gratitude once again for the company, hoping that Linnaeus will allow him to accompany him when he travels across the other provinces.

Tessin has presented the copies to Their Royal Highnesses, the Prince [Adolf FredrikAdolf Fredrik, (1710-1771).
Swedish. King of Sweden. Reigned
1751-1771. Married to Lovisa Ulrika.
Father of Gustav III. Chancellor of
Uppsala university 1747-1751.
Correspondent of Linnaeus.
] and Princess [Lovisa UlrikaLovisa Ulrika, (1720-1782).
Swedish. Queen of Sweden 1751-1771.
Married to Adolf Fredrik. Mother of
Gustav III. Sister of Fredric II of
Prussia. Correspondent of Linnaeus.
] and they asked Tessin to express their wish to encourage Linnaeus to continue this useful and pleasing work. Linnaeus ought to be flattered by such praise. He asks Linnaeus to accept and benefit from their protection.

upMANUSCRIPTS

a. original holograph (LS, XV, 86-89). [1] [2] [3] [4] [5] [6]